Cambodge

Mara et bouddha

Mara est le grand adversaire de Bouddha, dont l'objectif est de l'empêcher d'atteindre l'illumination. Un épisode connus est celui de ses trois filles (ou 5 dans certaines versions), dansant lascivement devant Siddhârta afin de le perturber.

Un épisode également classique dans les représentations petit véhicule (theravada) est celui qui voit Mara définitivement vaincu, lors de la grande bataille qui voit ce dernier lancer toute ses forces contre celui qui tend vers l'état de bouddha, méditant sous un ficus.

Siddhârta toucha alors la terre avec la main, dans la position dite de prise de la terre à témoin (bhûmispasha mudrâ) et appela la terre (Preah Thorani) à son aide.

Lire la suite de Mara et bouddha

Le Musée National de Phnom Penh

Lors de ma dernière visite au musée nationnal de Phnom Penh, en avril de cette année, j'ai eu l'agréable surprise de me rendre compte que tous les volets du bâtiment d'entrée étaient peints.

Ces peintures, datant certainement au vu du style un peu art-déco, des années 30, soit de la date de fondation du musée ex-Albert Sarault, représentent des figures mythologiques khmères, dont certaines sont faciles à identifier.

En tous cas, aucune unité claire ne semble se dégager quand aux thèmes traités. Néanmoins, ces peintures sont d'un style rare, pour ce que j'en sais, au Cambodge, très différent des peintures anciennes que l'on peut encore trouver dans de trop rares pagodes.

 

Lire la suite de Le Musée National de Phnom Penh

La fille à la cruche

Quelques peintures typiques du Cambodge, prise à Kampot et dans la rue 178, à Phnom Penh, soit la rue regroupant nombre de peintres, sise en face de l'université des beaux arts.

L'unité du thème est frappant (la cruche), de même que les visages, tous identiques. J'ai ouï dire que ce modèle fut le modèle standard post-guerre, issue d'une affiche de publicité ancienne servant de source (unique) d'inspiration.

Lire la suite de La fille à la cruche